volvopassion essais Volvo, actus Volvo, photos Volvo, vidéos Volvo

Essai Volvo XC90 D5 AWD 225 ch Inscription MY16 : la business class pour sept

Rédigé par Aurélien Venet le Mercredi 24 Juin 2015


Le nouveau Volvo XC90 marque une nouvelle ère pour la firme suédoise. Excepté le patronyme, le grand SUV fait table rase du passé. Nouvelle plateforme, nouvelles motorisations, nouveau design ou encore nouvelle ergonomie intérieure caractérisent le XC90 cuvée 2016. En route pour l’essai de la version D5 AWD 225 ch Inscription sur les routes morbihannaises.


Le marteau de Thor en guise de signature

Regarder vers l’avenir sans oublier le passé… C’est ce que conjugue le XC90 au présent. Sa philosophie demeure fidèle à Volvo, tandis qu’il annonce le renouveau de la marque pour les trois prochaines années, tout en initiant de nouvelles technologies.
 
Avec ses 4,95 m de long soit 15 cm de plus que le XC90 premier du nom, le nouveau venu en impose. Même si visuellement le nouveau venu, ne paraît pas si gros que cela. Et pour cause, cette croissance s’accompagne d’une cure d’amaigrissement avec une diminution moyenne du poids de 125 kg. 
 
Si le nouveau XC90 conserve des épaules larges et les feux arrière en position verticale et légèrement arqués, c’est bel et bien de face qu’il impressionne. Sa nouvelle calandre verticale, qui fait référence au passé, et sa nouvelle signature lumineuse à LED en forme de T, ou marteau de Thor pour le côté marketing, impressionnent.

Clairement, le nouveau XC90 ne passe pas inaperçu, et il se positionne comme l’un, si ce n’est le plus élégant des grands SUV loin devant le nouvel Audi Q7 et tout prêt du Range Rover. Mais, comme on dit, les goûts et les couleurs…

Le digital comme maître mot

Si l’extérieur est déjà impressionnant de renouveau, l’intérieur l’est encore plus. Exit l’architecture des Volvo actuelles (sauf le désormais ancien XC90) caractérisées par la console centrale flottante. Le XC90 épure au maximum ses commandes. Tout du moins pour les aspects visuels, car son large écran de 9 pouces est désormais le centre névralgique du SUV suédois. Cette tablette en position verticale, qui n’est pas sans rappeler celle de la Tesla Modèle S, mais surtout les tablettes de salon marquées de la plus célèbre des pommes (avec celle d’Adam et Eve mais c’est une autre histoire).
 
Si au premier abord ce nouveau système multimédia semble complexe, après quelques heures à ses côtés il se révèle plutôt intuitif. Il suffit de glisser ses doigts pour faire défiler les menus (à gauche les paramètres de sécurité, de haut en bas les paramètres du véhicule et de droite à gauche les applications et les dispositifs de confort), et d’utiliser des deux doigts pour zoomer ou dézoomer. En sus les commandes vocales avancées du nouveau XC90 se révèlent bien plus intuitives que celles des modèles actuels. Il suffit d’énoncer une destination ou une température pour que le système obtempère.
 
Des nouveautés, il y en a, les compteurs sont 100% digitaux et intègrent de belle manière le rappel de la navigation. En outre le XC90 peut également disposer d’un système de vision tête haute qui semble flotter au-dessus du capot.

Question confort, le nouveau Volvo XC90 fait également un grand bond en avant. Les nouveaux sièges, sont fidèles à la réputation de la marque en la matière. Plus fins ils sont également plus confortables et ils intègrent de très nombreux réglages. 

Quant à la qualité du cuir de nos sièges Cuir Nappa perforé et ventilé Ambre, il n’y a rien à redire tant ils ont flatté l’œil et le séant de votre fidèle serviteur. Le rang deux est vaste et le rang trois n’est pas en reste avec une place plus que correcte pour les jambes et la tête. Les designers Volvo ont peaufiné même les moindres détails avec l’année 1959 inscrit sur les ceintures (en hommage à Nils Bohling qui inventa la ceinture trois points) et le petit drapeau suédois sur le coté des sièges.

 
Sans dérouler la liste d’options et d’équipements qui nécessiterait plus d’un article, je tenais à saluer l’excellence du système audio à 19 haut-parleurs Bowers & Wilkins. Ecouter son morceau de musique préféré devient une expérience fabuleuse et la dernière chanson insipide de la starlette du moment pourrait presque passer pour un chef d’œuvre.
 
Un petit regret tout de même, dommage que l’on ne puisse pas rabattre un ou tous les sièges d’un seul geste avec un simple bouton comme le propose Renault sur son nouvel Espace.

Quatre cylindres Drive-E de 225 ch

Sous ses entrailles, et sa plate-forme SPA (Scalable Product Architecture) le nouveau Volvo XC90 fait fi de ce que l’on appelle encore (pour combien de temps) de la noblesse mécanique. Comprenez par-là que le fleuron de notre marque de cœur délaisse le V8, le 6 cylindres en ligne et le (fameux) cinq cylindres en ligne. Place aux quatre cylindres Drive-E.
 
En attendant d’essayer la version hybride rechargeable essence de 407 ch (T8 Twin Engine), nous avons pris en mains le diesel D5 AWD de 225 ch, associé à la transmission intégrale et couplé à la nouvelle boîte de vitesses automatique à huit rapports Geartronic 8 (toujours fourni par Aisin).
 
Ce moteur n’offre pas de sonorité particulière comme c’était le cas pour le cinq cylindres. En revanche, il brille par son silence de fonctionnement. En outre son couple de 470 Nm dès 1750 tr/min et l’étagement des huit rapports offrent de bonnes relances. Le XC90 ainsi motorisé file avec aisance, sans crainte de sa masse de 2038 kg. La consommation moyenne que nous avons relevée durant notre essai a oscillé entre 7,4 et 8,5 l/100 km pour une consommation moyenne annoncée en cycle mixte de 5,8 l/100 km.

Une conduite à la carte

Confortable à souhait, le XC90 dévoile plusieurs visages lorsqu’il est équipé de la suspension pneumatique (en option à 2580 € tout de même) permettant de choisir entre un mode eco, confort, off road, dynamic et individual.

Sans devenir une ballerine, lois physiques obligent, le XC90 cuvée 2016 s’avère tout de même nettement plus dynamique que son prédécesseur, notamment lorsque le mode dynamic est enclenché. Ce dernier permet d’abaisser la caisse, de durcir la direction, ou encore de passer les rapports plus hauts dans les tours. Pour paramétrer la conduite qui vous convient le mieux le mode individual mixe les différents paramètres (réponse à l’accélérateur, hauteur du châssis…).
 
Que serait une Volvo sans ses nombreux dispositifs d’aide à la conduite ? Avec le détecteur d’angle mort, le régulateur adaptatif de vitesse, le city safety de dernière génération (détection des véhicules, cyclistes et piétons avec freinage automatique, détection des véhicules aux intersection, avertissement visuel et sonore paramétrable, préparation des freins et ceintures de sécurité avant) ou encore le régulateur de vitesse adaptatif avec fonction embouteillage. Fonctionnant sous les 50 km/h ce système est une vrai réussite si vous roulez en circulation encombrée. Il suffit d’enclencher le dispositif via la touche de gauche sur le volant et votre Volvo XC90 suit le véhicule vous précédent le tout en gérant également la direction.

La conclusion de Volvopassion

Il aura fallu attendre 12 années pour que la nouvelle version du XC90 arrive. Passé sous giron chinois entre temps (2010) le Volvo XC90 marque le renouveau de la marque. Un renouveau qui s’annonce plein de promesses à l’heure du bilan de l’essai du XC90. 

En effet, le nouveau fleuron Volvo conjugue à merveille le savoir-faire de la marque à savoir un style élégant, un confort de haut niveau et des technologies de sécurité avancées. Il apporte un vent de fraîcheur sur un segment tenu par les cadors allemands, mais surtout ce nouveau XC90 va enfin permettre aux non-initiés de placer Volvo à sa juste valeur.

 

Fiche technique Volvo XC90 D5 AWD 225 CH MY16

Prix : 68 600 € (hors options) 
Modèle essayé 81 530 €
  
Couleur : Noir Braise Métallisé (990 €) 
Jantes : 21 pouce 8 branches (1590 €)
Sellerie : Cuir Nappa perforé et ventilé Ambre (840 €)
Camera Surround View (590 €)
Pack Famille (300 €)
Pack Intellisafe Pro (1990 €
Suspension pneumatique (2580 €)
Sens Pro avec Volvo On Call (650 €)
Premium Sound Bowers & Wilkins (3400 €) 
  
Puissance fiscale (CV) : 13
Carburant : diesel 
Moteur : 4 cylindres en ligne turbo 
Cylindrée (cm3) : 1969 
Puissance (ch) : 225 à 4250 tr/min 
Couple (Nm) : 470 de 1750 à 2500 tr/min 
Boîte de vitesses : automatique à 8 rapports 
  
Vitesse maximum (km/h) : 220 
0 à 100 km/h (secondes) : 7,8 
  
Pneumatiques :
  
Consommation (l/100km) 
En cycle urbain : 6,4
Sur route : 5,5
En cycle mixte : 5,8
  
Dimensions (mm) 
Longueur : 4950 
Largeur : 2008 
Hauteur : 1775 
Empattement : 2984 
  
Poids (kg) : 2038
Volume de coffre (litres) : de 314 à 1868
Réservoir (litres) : 71 
Émission de CO2 en g/km : 152 soit 1600 € de malus écologique 

Photos Volvo XC90 MY16



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >


Inscription à la newsletter

Facebook


Partager ce site


Petites annonces
Derniers tweets
Volvopassion.fr : RT @SixtFR: Tada 😍 #VolvoXC40 👌🏻 @VolvoCarFR https://t.co/NKAIgu4pp1
Volvopassion.fr : RT @PolestarCyan: Good morning from Macau 🇲🇴! One session today with @FIA_WTCC FP1 starting at 13:10 local time: https://t.co/sTtFrYDvSv ht…
Volvopassion.fr : @TAutomobilist @VolvoCarFR @ABVV_Volvo @volvocarsglobal LA #Volvo par excellence ! En tout cas notre préférée
Volvopassion.fr : RT @TAutomobilist: Ce n'est pas parce que le #weekend ne commence que ce soir qu'on ne peut pas déjà commencer à s'évader. L''#essai de la…
Galerie
Volvo V90 R-Design (1)
Volvo_V40_Heico_Sportiv (29)
Volvo_S80_2012 (14)
Volvo_S60_V60_Polestar (41)
Mondial2014_Volvo_XC900449
Essai Volvo V60 Polestar (8)
Essai_Volvo_V70_D3 (11)
Volvo_Estate_Concept (6)
Volvo_MY_2014 (5)
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30